• Accueil
  • > Recherche : buche noel recette

Résultats de votre recherche

Bûche très festive:chocolat et mousse au champagne

Posté par laboiteagourmandises le 30 décembre 2009

Voici une bûche tout droit sortie de mon imagination qui frétille parfois devant les ingrédients qui s’offrent naturellement à moi:

Et avec cette réalisation festive: la bûche chocolat festif

«  je participe au Noël des blogueurs »

montagebuchechampagne.jpg

Nous avons donc ici une bûche on ne peut plus festive: en effet, celle-ci est composée

  • d’un biscuit joconde
  • D’une bavaroise au chocolat noir et à la crème de marron avec framboises entières
  • un insert mousse au champagne
  • Et oui vous avez bien entendu!!!! Une mousse au champagne!!!

Alors sincèrement, j’allais mettre un peu plus de champagne car je trouvais que ça faisait peu et puis j’ai eu peur de me louper car je trouve quand même que le goût est assez prononcé!!

Et bien pas du tout, vous pouvez y aller!!

s8306136.jpg

s8306072.jpg

Recette: pour une bûche de 10/12 personnes

mousse au champagne: 10cl de champagne – 3 jaunes d’oeuf – 30g de sucre – 4g de gélatine – 160g de crème liquide

  • Mettre la gélatine à ramollir dans de l’eau froide
  • Blanchir les jaunes d’oeufs et le sucre
  • Faire chauffer le champagne
  • Lorsque le champagne est chaud, verser sur le mélange de jaunes d’oeufs et de sucre et bien mélanger
  • Reverser dans la casserolle et faire épaissir votre crème
  • Lorsque la crème est bien épaisse, arrêter le feu et incorporer la gélatine préalablement éssorée.
  • Laisser tiédir
  • Monter la crème liquide comme une chantilly en ayant pris soin de passer quelques min auparavant votre crème et vos accessoires au congélateur
  • Incoporer la crème montée délicatement à la crème au champagne
  • Verser cette mousse dans votre moule à bûche et faites prendre au congélateur

biscuit joconde: 2 oeufs – 2 blancs d’oeufs – 80g de sucre glace- 80 de poudre d’amande – 20g de farine – 30g de sucre – 20g de beurre

  • Préchauffer le four à 210° 
  • Blanchir les oeufs avec le sucre glace
  • Tamiser ensemble la farine et la poudre d’amande
  • Incorporer au mélange avec les oeufs
  • Meringuer les blancs avec 20g de sucre et serrer à la fin du montage avec les 10g restants
  • Faire fondre le beurre
  • L’incorporer au premier mélange (celui avec la poudre d’amande)
  • Incorporer d »licatement les blancs meringués en soulevant délicatement pour ne pas faire retomber le biscuit
  • Etaler sur une plaque recouvert de papier sulfurisé
  • Saupodrer de quelques amandes effilées et de sucre glace
  • Enfourner pour 8 min.

bavaroise au chocolat: 125g de crème anglaise – 6g de gélatine – 110g chocolat noir (au moins 50% de cacao) – 125g de crème liquide entière – 2cas de crème de marron – quelques framboises entières.

  • Faire ramollir la gélatine dans de l’eau FROIDE
  • Faire doucement fondre le chocolat et la crème de marron dans la crème anglaise
  • Laisser tiédir.
  • Incorporer la gélatine dans la crème anglaise au chocolat tiède et mélanger avec homogénéité
  • Réserver au frais
  • Verser la crème liquide dans la cuve préalablement passée 5 min au congélateur avec le fouet et la crème.
  • Monter doucement la crème en augmentant au fur et à mesure la vitesse pour ne pas casser les molécules de graisses
  • Incoroporer la délicatement à la crème anglaise
  • Laisser prendre un peu au frais.

montage:

  • Sortir le moule à bûche du congélateur et ôter l’insert de mousse au champagne et réserver ce dernier toujours au congélateur
  • Tapisser le moule à bûche d’une feuille de papier sulfurisé
  • Découper le biscuit joconde de façon à recouvrir l’intérieur du moule à bûche (il vous reste normalement juste une bande pour faire le « dessous » de bûche)
  • Déposer délicatment le biscuit dans la gouttière (face amandes effilées vers le papier sulfu)
  • puncher très très légèrment le biscuit avec un sirop léger
  • Déposer la bavaroise au chocolat et à la crème de marron
  • Parsemer de framboises entières.
  • Sorter votre insert au champagne du congélateur et
  • déposer le dans la bavaroise au chocolat
  • Retailler la bande restante de biscuit joconde
  • et déposer la sur la bûche
  • puncher cette bande légèrement avec un sirop
  • Rabattre le papier sulfu sur cette bûche (envelopper la)
  • et réserver au frais quelques heures
  • Retourner la bûche sur un plat de service et décorer à votre convenance:
  • exemple: nappage neutre sur la surface ou meringue italienne façon omelette norvégienne ou pourquoi tout simplement quelques rosaces de chantilly!!

banconcoursdenoel.jpg

Résultats le 8 Janvier 2010: Je ne manquerai pas de vous tenir au courant!!

 

Bon Appétit!!!

et surtout bon réveillon!

 

Publié dans Au chocolat, aux fruits et/ou à la crème, avec la recette, gâteaux de fête et évènement | 12 Commentaires »

Bûche de Noël Moka

Posté par laboiteagourmandises le 15 décembre 2009

Coucou tout le monde, je vous présente une bûche des plus classiques en cette saison festive:

La bûche crème au beurre

buchemoka1.jpg

Une bûche avec un biscuit cuiller roulé punché avec un sirop café garni d’une crème au beurre au café (d’où l’appellation « Moka »). Personnellement, j’aime bien quand il y a du rhum dans le sirop de punchage mais là pour les enfants, on a évité!!!

Pour les traditionnalistes!!!!

Il faut savoir que la bûche façon « roulée » est une tradition on ne peut plus nordiste!!

Effectivement si vous vous éloignez de notre région (même pas très loin), il suffit d’aller en Picardie, on fait le même style de bûche mais pas avec un biscuit roulé, on confectionne les bûches avec un biscuit gouttière!!

Voilà c’était juste pour la petite « culture » lol.

buchemoka2.jpg

Et savez vous d’où vient cette tradition de la bûche de Noël?? Je trouve ce conte magnifique:

La légende dit, qu’il y de ça bien longtemps maintenant, une famille qui vivait dans la forêt et dont le chef de famille était bûcheron, se chauffait évidemment au feu de cheminée avec les bûches les moins commerciales que le père ramenait au foyer afin d’éviter les pertes un maximum.

Au fur et à mesure de l’année, chaque jour, la famille faisait le tri de ses bûches et quotidiennement, gardait la bûche la plus belle et la plus grosse.

Ainsi, en fin d’année, la bûche ainsi réservée était donc la plus belle des bûches ramenée au foyer durant l’année et pour honnorer le dur labeur annuel du père, la famille se décida à brûler cette bûche le jour de Noël afin qu’elle réchauffe l’âme et la chaleur de la maison pour l’année à suivre en attendant que le jour se lève sur ce magnifique jour de Noël.

J’espère que ma petite histoire vous a plu; j’ai essayer de vous la conter du mieux que j’ai pu de mes lointains souvenirs d’enfance mais j’adore ce petit conte!!

Alors je me permets de vous souhaiter à tous, de très joyeuses fêtes de fin d’année.

RECETTE:(pour une bûche d’env 8 pers)

Pour confectionner cette bûche, mon choix s’est porté sur un biscuit cuiller dont je vous mets la recette mais c’est un biscuit assez délicat à réaliser alors si vous le souhaitez, vous pouvez très bien réaliser une génoise classique avec 3 oeufs, 90g sucre, 90 farine et une pointe de poudre levante.

sirop de punchage: 200mL d’eau – 225g sucre – extrait de café

  • Dans une casserole, mettre l’eau et le sucre et amener à ébullition.

  • Lorsque le sirop bout, laisser frémir quelques min.

  • Laisser refroidir et arômatiser à l’extrait de café (et éventuellement un peu de rhum ou de grand-Marnier).

Biscuit cuiller:125g sucre – 2 jaunes d’oeufs – 2 oeufs entiers – 6 blancs d’oeufs – 63g farine – 63g de fécule (maizena) – 1 pointe de poudre levante.

  • Attention les oeufs doivent être tempérés!!!

  • Monter les blancs tempérés avec 100g de sucre (mettre le sucre en début de montage) et serrer avec les 25g restants.

  • Dans un saladier, mettre les jaunes d’oeufs et les oeufs entiers .

  • Les fouetter légèrement.

  • Lorsque les blancs sont meringués, incorporer les jaunes et les oeufs entiers (si vous avez un batteur le faire quelques secondes avec la feuille)

  • Tamiser la farine, la fécule et la poudre levante ensemble

  • L’incorporer au mélange précédent délicatement à la spatule en soulevant la masse comme pour des macarons.

  • Attention à ne pas casser votre biscuit.

  • Mettre sur plaque recouverte de papier sulfurisé et enfourner pour une dizaine de min dans un four préchauffer à 200°C

  • A la sortie du four, laisser refroidir sur une grille.

Crème au beurre:200g de sucre – 75g d’eau – 1 oeuf entier – 2 jaunes d’oeufs - 330g beurre – 20g d’extrait de café (ou de café soluble en quantité suffisante).

  • Tempérer votre beurre.

  • Dans une casserole, mettre l’eau et le sucre, remuer un peu.

  • Mettre sur le feu et faire un sirop à 121°.

  • Dans un saladier, mettre les jaunes d’oeufs et l’oeuf entier puis fouetter les légèrement.

  • Lorsque la température du sirop est atteinte, verser en filet sur les oeufs en fouettant

  • Chinoiser le tout

  • Mettre dans la cuve du batteur et fouetter jusqu’à refroidissement.

  • Incoporer doucement le beurre préalablement coupés en petit morceaux.

  • Je vous conseille d’utiliser la feuille pour cette opération. De cette façon, si votre beurre est encore un peu dur à certains endroits, vous n’abîmerez pas votre fouet.

  • Vous obtenez donc une crème au beurre nature.

  • Arômatisez la avec l’extrait de café.

  • Filmer et mettre au frais.

Montage:

  • Décoller votre biscuit de la feuille de papier sulfurisé (côté plat sur la table).

  • Déposer le sur un torchon très légèrement humidifié.

  • Imbiber le biscuit de sirop de punchage.

  • Déposer une belle couche de crème au beurre.

  • Rouler le biscuit à l’aide du torchon

  • Mettre au frais un peu pour laisser figé le « roulé » et la crème

  • Sortir du frigo

  • Le déposer sur un carton ou un plateau

  • Masquer la le roulé de crème au beurre et déssiner les nerfs de bois à l’aide d’une fourchette (ou d’un bout de plastique dans lequel vous aurez formé des « dents »)

  • Décorer à votre guise.

  • Couper les bouts pour obtenir quelque chose de régulier et bien fini

  • Votre bûche est prête.

  • Conserver au frais et sortir 15 à 30 min avant dégustation ou la crème sera trop dure !!

Voilà, avec un peu de retard mais pour tous ceux qui me l’ont demandé voilà ma recette!!!

Bon appétit à tous!

PS: vous pouvez arômatiser la crème au parfumer que vous désirez: chocolat, alcool divers…

Publié dans aux fruits et/ou à la crème, avec la recette, gâteaux de fête et évènement | 6 Commentaires »

 

Etoile de Chine - Amnéville... |
spidiecuisine |
MES MEILLEURS RECETTES........ |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Secrets gourmands entre mèr...
| Art Précieux
| Attention ça spritz!